Choix des types :
Cookies strictement nécessaires

Ces cookies sont essentiels pour vous fournir les services disponibles sur notre site Web et vous permettre d’utiliser certaines fonctionnalités de notre site Web. Sans ces cookies, nous ne pouvons pas vous fournir certains services sur notre site Web.

Cookies de Fonctionnalité

Ces cookies servent à vous offrir une expérience plus personnalisée sur notre site Web et à mémoriser les choix que vous faites lorsque vous utilisez notre site Web. Par exemple, nous pouvons utiliser des cookies de fonctionnalité pour mémoriser vos préférences de langue ou vos identifiants de connexion.

Cookies de suivi et de performance

Ces cookies sont utilisés pour collecter des informations permettant d'analyser le trafic sur notre site et la manière dont les visiteurs utilisent notre site. Par exemple, ces cookies peuvent suivre des choses telles que le temps que vous passez sur le site Web ou les pages que vous visitez, ce qui nous aide à comprendre comment nous pouvons améliorer notre site Web pour vous. Les informations collectées via ces cookies de suivi et de performance n' identifient aucun visiteur en particulier.

Cookies de ciblage et de publicité

Ces cookies sont utilisés pour afficher des publicités susceptibles de vous intéresser en fonction de vos habitudes de navigation. Ces cookies, tels que servis par nos fournisseurs de contenu et / ou de publicité, peuvent associer des informations qu'ils ont collectées sur notre site Web à d'autres informations qu'ils ont collectées de manière indépendante et concernant les activités du votre navigateur Web sur son réseau de sites Web. Si vous choisissez de supprimer ou de désactiver ces cookies de ciblage ou de publicité, vous verrez toujours des annonces, mais elles risquent de ne pas être pertinentes.

Saint-Jean 2021 : qui inviter à ton petit party ?


23 juin 2021

Margot Boudreau


Volume 42

Comme l’a si bien dit monsieur le PM, « vacciné.e, ça rime avec été et ça rime aussi avec petit party ». Cette bonne nouvelle arrive juste à temps pour les célébrations de la Saint-Jean ! Mais (parce qu’il y a un mais) ça ne veut pas dire qu’on peut festoyer comme en 2019. On a quand même des règles à respecter… et un nombre restreint d’invités.

Voilà qui jette un froid sur nos ardeurs patriotico-festives. 8 personnes seulement ? On va devoir faire des choix judicieux. Mais comment déterminer celles et ceux avec qui tu vas trinquer le 23 au soir ?


Voici 4 façons infaillibles de sélectionner les invités de ton petit party :


Réunir l'équipe parfaite


Quand on est 20 ou 30, on peut se permettre d'inviter un peu n'importe qui. Mais en si petit comité, on doit choisir stratégiquement. Un bon party, c'est comme une partie de hockey : ça prend une bonne équipe où chacun a son utilité. 

Pour une fête de la Saint-Jean gagnante, ça prend :

  • Un.e DJ : la personne qui sait exactement comment doser les meilleures chansons d’été, les tounes québécoises et la musique de fin de soirée.
  • Un.e biérologue : la personne qui finit par offrir des dégustations de bières à tout le monde parce que « hey goûte celle-là aussi, tu vas l’aimer ! ».
  • Un.e patriotique : la personne qui arrive en criant « Vive le Québec libre ! » et qui part en clamant : « Si j’ai bien compris, vous êtes en train de me dire : à la prochaine fois ! ».
  • Un.e scout : la personne qui réussit toujours à faire partir le feu, qui va penser à l’entretenir toute la soirée et qui sait faire les meilleures branches/pics à guimauve.
  • Des bons vivants : Parce que ça sert à quoi de réunir l’équipe parfaite si on a pas de spectateurs pour en profiter ?



Y aller au plus offrant


Tes fêtes sont reconnues à la grandeur du Québec ? Tu as la réputation d'organiser des partys inoubliables ? Pourquoi ne pas profiter de ta popularité pour faire monter les enchères ? Autant d'efforts, ça se récompense : qu'est-ce que chacun est prêt à donner pour assister à l'événement de l'année ?

Voici quelques suggestions de ce qui pourrait faire pencher la balance :


  • Un laissez-passer pour un accès illimité à sa piscine creusée durant tout l’été.
  • Une paire de bras pour t’aider à ton prochain déménagement, peu importe où et quand.
  • Les mots de passe de son compte Netflix pour binge-watcher tes séries préférées.
  • L’obligation de t’aider (1 seule fois) sur demande et sans poser AUCUNE question.
  • Une cargaison de sa fameuse sauce à spag’ qui goûte le ciel.
  • Un lift pour aller te porter ET te chercher à l’aéroport quand tu pourras enfin partir en voyage.
  • Tout autre pot-de-vin approprié. Parce que tu le vaux bien !



Procéder par élimination


Si certains préfèrent choisir leurs invités en sélectionnant les meilleurs, d’autres préféreront exclure les pires. Aux grands maux, les grands moyens : c’est le temps de dépoussiérer les vieilles chicanes et toutes les rancunes qui traînent dans les recoins de ton ego. Au final, tu auras une belle petite liste de gens qui seront dignes d’être invités à ton party.

Toutes les raisons sont bonnes pour rayer quelqu’un de la liste. Par exemple :


  • Untel ne t’a pas souhaité bonne fête sur ton mur Facebook le mois dernier ? Out !
  • Unetelle t’a volé ton chum en 6e année ? Tant pis pour elle !
  • Lui te doit 20 $ depuis 5 ans ? Bye bye !
  • Elle t’a pas invité.e à son mariage ? Rira bien qui rira le dernier.
  • Eux ont apporté un vin cheap du dépanneur à votre dernier souper ? Not enough.
  • N’importe quelle raison qui te semble valable. C’est le temps de régler des comptes !



Écouter son coeur


Dans le fond, un bon party, ça prend pas nécessairement la combinaison parfaite de talents. Ça peut être une occasion de s’attirer des faveurs ou d’exercer une petite vengeance, mais… est-ce que c’est vraiment ça que tu veux ? Après des mois de confinement et de bouleversements, tu pourrais aussi juste te demander : qui m’a vraiment manqué.e durant la dernière année ?

Laisse faire tout le reste et choisis avec ton cœur. La Saint-Jean 2021, c’est l’occasion de passer du bon temps avec les personnes que tu aimes le plus. Tu vas voir, ça fait du bien.


Bonne Saint-Jean!